Issy-les-Moulineaux
vivreissypleinement@gmail.com

Catherine Lapaz

En 1998, la recherche d’un appartement plus spacieux m’amenait à poser mes valises au bout de la ville d’Issy-les-Moulineaux dans le quartier de la Ferme. Mes trois enfants sont nés et ont eu la chance de grandir à Issy à l’époque où les aires de jeux n’étaient pas surpeuplées. Je n’ai jamais cessé de travailler mais à la naissance de mon deuxième enfant, j’ai choisi de ne plus mener de carrière et de devenir indépendante afin de m’occuper de ma famille et de pouvoir consacrer du temps aux autres par le biais de différentes associations ou mouvements. Après avoir démarré dans la communication politique, j’ai enseigné l’Histoire puis rédigé des piges. Depuis une quinzaine d’années j’apporte un soutien ponctuel à des cabinets de chasse de têtes. J’aimais la diversité d’un quartier où les différentes strates de notre société se côtoyaient.

Vingt ans plus tard à quoi ressemble mon quartier ? Les commerces ont disparu au fur et à mesure du temps. Dans les constructions à venir de la ZAC Léon Blum trop peu sont prévus. Avons-nous d’autre choix que le supermarché devenu le seul commerce de proximité ? Le progrès ne se résume pas à des ensembles rutilants bien proprets, empiétant sur les trottoirs, et toujours plus hauts. Ces rues uniformes et ces quartiers aseptisés laissent peu de place à l’imagination et à la convivialité. Dans combien de temps s’attaquera-t-on au Chemin des vignes, dernier lieu symbolique d’une ville de la « Petite ceinture » à l’époque où l’on prenait le temps de vivre ? Las de toutes ces constatations, j’ai fait le choix de m’engager sur une liste qui souhaite remettre du lien entre les personnes et redonner vie à nos quartiers. Mes expériences associatives me prouvent quotidiennement que trop de personnes souffrent de solitude dans notre ville.