Issy-les-Moulineaux
vivreissypleinement@gmail.com

Les défis écologiques posés par la Smart City

Pionnière dans l’adoption et le déploiement d’un Internet au bénéfice des Isséens, notre ville s’engage résolument dans la démarche des villes intelligentes (smart cities) et fait même figure de poisson pilote en la matière. Sur le terrain, les avancées sont indéniables puisque Issy a été, par exemple, la première commune de France à tester avec succès le paiement du stationnement par téléphone mobile.

Dans ce contexte, la démarche des smart cities n’est jamais qu’un pas de plus engagé dans la voie d’une numérisation accrue de notre vie quotidienne, d’autant plus justifiée qu’elle serait, dit-on, le moyen de construire une ville moins vorace en ressources environnementales. Pourquoi alors s’interroger sur la démarche de smart cities dans ce contexte d’élections municipales ?

Selon nous, la thématique des villes intelligentes pose des problèmes que la majorité sortante ne semble pas percevoir. Elle implique notamment l’installation d’un nombre croissant d’objets connectés chargés de collecter, de traiter et de transmettre des informations, bien souvent vers une salle de contrôle centrale chargée de les interpréter pour en déduire des actions automatisées et désincarnées. Ce nouveau concept de réseau interconnectant des objets se nomme l’Internet des Objets (Internet of Things). Ces objets connectés peuvent être nos smartphones, mais aussi des caméras, des détecteurs de présence, des compteurs divers et variés (eau, gaz, électricité, …), des vannes, des portes, des feux tricolores, véhicules, …. La liste n’est pas exhaustive et ne fera que croître au fil du temps. Cette tendance provoque une surconsommation de métaux rares présents dans tous les terminaux. On le sait : de par les volumes et les quantités attendus, l’extraction de ces métaux implique une voracité environnementale nouvelle aux conséquences dramatiques, démontrant bien que les smart cities ne sauraient être un modèle soutenable à long terme. De plus, cette surexploitation profite rarement aux populations produisant ces matériaux. Tout comme les smartphones sur lesquels elle s’appuie, la smart city est un modèle reposant sur une surconsommation de ressources rares. Le modèle urbain que porte cette démarche ne pourra donc pas être généralisé, ni à Issy-les-Moulineaux, ni ailleurs. En tous les cas, pas pendant très longtemps. En outre, au sommet de cet édifice technologique, une salle de contrôle et son intelligence artificielle risquent fort de dépouiller l’homme de toute autonomie décisionnelle, donc de toute responsabilité et donc de toute liberté.

Mais surtout, les smart cities sont basées sur un paradigme qui n’est pas humain, mais qui est technologique. La promesse des smart cities est en effet de nous dire qu’il existe à tout problème une solution de nature technique, une panacée qui, en définitive, dispense l’Homme, forcément riche et omnipotent, de se remettre en question. L’individu n’a en fait aucune responsabilité, puisqu’une machine va tout résoudre à sa place. Et c’est bien là qu’est le piège, tant il est vrai qu’avoir des machines qui consomment moins nous incitent à les… consommer plus! A Issy comme ailleurs, la smart city nous fait croire qu’il est possible de surmonter la crise écologique sans changer nos comportements, sans consommer mieux donc moins, sans recycler ni réemployer davantage ou sans privilégier les circuits courts, que ce soit pour manger ou pour nous déplacer.

Alors, bien sûr, il ne s’agit pas ici de plaider pour une nostalgie tristounette qui serait bien ridicule au regard de l’importance des enjeux et de mépriser l’apport des nouvelles technologies, smart cities en tête. VIVRE ISSY PLEINEMENT affirme simplement que cette ville intelligente et connectée dont notre Maire sortant, indéniablement visionnaire, se fait le héraut depuis tant d’années, doit remettre l’Homme, son bon sens et sa sobriété au cœur de la solution. Ceci en toute modestie.

Vous l’aurez compris : VIVRE ISSY PLEINEMENT considère que la smart city, green ou pas, doit, comme toute autre politique publique municipale, être soumise à une évaluation objective et chiffrée. Car, sur ce sujet comme sur tant d’autres, Issy-les-Moulineaux se doit de perdre ses mauvaises habitudes de fuite en avant, se croyant dispensée de rendre des comptes à propos de l’atteinte d’une première étape, au motif que la seconde est déjà engagée. Exigeons plus de la ville intelligente, exigeons plus d’humain !

Votez et soutenez VIVRE ISSY PLEINEMENT !

2 réponses

  1. Nguyen dit :

    Bonjour
    Votre programme m’a séduit et je voterai donc pour vous aux prochaines elections.
    Cordialement

    • Vivre Issy Pleinement dit :

      Cher Monsieur,

      Merci pour votre message ainsi que pour votre confiance, qui nous honore.
      Nous sommes heureux que notre programme résonne pour vous. Merci pour votre soutien !

      Avec nos salutations chaleureuses,

      La liste Vivre Issy Pleinement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *