Issy-les-Moulineaux
vivreissypleinement@gmail.com

Retour sur notre réunion publique du 11 mars à l’école Voltaire

C’est avec une grande joie que nous vous avons retrouvés hier, le 11 mars, pour notre dernier meeting de campagne avant le premier tour, dans l’école Voltaire à Issy-les-Moulineaux.

Réunis autour de Martine Vessière, les colistiers se sont présentés et ont décliné les propositions du programme porté par la liste Vivre Issy Pleinement. Retrouvez les temps forts ci-dessous :

Une salle bien remplie malgré le Coronavirus et la ligue des champions !

Première prise de parole introduction de la liste Vivre Issy Pleinement par Martine Vessière, qui a introduit les colistiers, s’est présentée et est revenue sur son parcours en tant qu’adjointe au maire. Elle a également parlé d’éducation et de culture, thèmes chers à ses yeux, elle qui a été Inspectrice d’Académie et Inspectrice Pédagogique Régionale pour le ministère de l’Education Nationale.

La culture est indispensable pour se réaliser dans la vie, tant au niveau professionnel que personnel.

Martine Vessière, tête de liste Vivre Issy Pleinement

Gilles Vuillemard, qui travaille dans le secteur de l’immobilier, a abordé le thème de l’urbanisme et de ce qui pouvait être mis en place à Issy. Il a insisté sur ce qui nous démarque de la municipalité actuelle, qui fait passer les promoteurs immobiliers avant les intérêts des Isséens.

L’urbanisme doit porter une vision architecturale d’ensemble pour la ville, c’est un acte qui est très fort !

Gilles Vuillemard, colistier Vivre Issy Pleinement

Puis est intervenu Romain Cherrier-Holtz, 29 ans, sur la thématique de l’environnement et plus spécifiquement du réchauffement climatique. La politique municipale de réduction des gaz à effet de serre doit être ambitieuse, et non plus attentiste comme actuellement !

Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, nous proposons des solutions pragmatiques. La municipalité peut agir de façon concrète sur toutes les sources d’émission.

Romain Cherrier-Holtz, colistier Vivre Issy Pleinement

Nous avons ensuite abordé le sujet du quartier Sainte-Lucie grâce à l’un de ses habitants, qui est en plus colistier Vivre Issy Pleinement, Jean-Baptiste Bart. Alors que BNP amène 550 millions d’euros selon les dires du maire, les habitants sont inquiets pour leur avenir. Il écrivait en 2019 dans son livre Maire Célibataire qu’ « il faut tout casser ».

Il faut recréer des endroits chaleureux dans les quartiers d’Issy-les-Moulineaux, et particulièrement à Sainte-Lucie. On voulons recréer des espaces verts et un dynamisme autour de ceux-ci.

Jean-Baptiste Bart, colistier Vivre Issy Pleinement

Catherine Lapaz est intervenue sur le projet du Centre Musulman Isséen (CMI), qui a été récemment désavoué par le tribunal administratif de Cergy. Les permis de démolir et de construire ont été annulés car le projet architectural ne respectait pas le Plan Local d’Urbanisme de la ville.

Nous déplorons que ce projet ait été mené de façon opaque, et que les habitants n’y aient pas été associés, ou alors trop tard.

Catherine Lapaz, colistière Vivre Issy Pleinement

André Tanti a explicité le modèle financier de la ville, hérité des années 80 et plus adapté aux enjeux actuels (disparition de la taxe d’habitation, de la taxe professionnelle, finances des villes de plus en plus contraintes).

André Tanti qui suscite l’hilarité de notre tête de liste

Pour la municipalité, le modèle qui a transformé la ville dans les années 80, qu’elle veut poursuivre, est dépassé pour les enjeux de 2020 !

André Tanti, colistier Vivre Issy Pleinement et actuel élu municipal

Isabelle Estrade-François, ancienne adjointe à l’éducation et à l’enfance, est intervenue pour parler de l’enfance dans la ville et a réaffirmé l’attachement de notre liste au CLAVIM pour l’encadrement des jeunes et des plus petits.

Isabelle Estrade-François à la tribune

C’est un pharmacien qui a pris le relais en la personne de Muriel Duret. Muriel a donc évoqué l’offre de santé à Issy-les-Moulineaux.

25 000 habitants supplémentaires sont venus dans la ville depuis 1990. Sur la même période, nous n’avons gagné qu’un médecin généraliste

Muriel Druet, colistière Vivre Issy Pleinement

C’est une autre femme qui a parlé de la sécurité, Christelle Astorg-Lépine. Elle a dénoncé l’omerta qui règne sur ce sujet dans la ville et des conditions de sécurité qui se dégradent sur la ville, avec certains quartiers particulièrement exposés.

La politique de sécurité de la municipalité est le tout préventif. Or, de plus en plus de gens travaillent ou passent par Issy mais n’y habitent pas. La prévention prônée par la ville n’a donc pas d’effets sur eux !

Christelle Astorg-Lépine

Pour conclure, c’est Hervé Rigolot qui a pris la parole sur le thème de la démocratie municipale. Il a dénoncé l’autocratie actuellement en cours à la mairie, exercée par le maire.

Si les Isséens nous en donnent mandat, la courtoisie, la politesse et osons le dire, la bonne humeur, présideront aux échanges dans la municipalité !

Hervé Rigolot, colistier Vivre Issy Pleinement

La soirée s’est finie autour d’un verre de l’amitié, où colistiers et Isséens ont pu échanger de façon plus informelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.