Issy-les-Moulineaux
vivreissypleinement@gmail.com

Lettre du collectif Vivre Issy Pleinement au Maire d’Issy

Chers amis,

Alors que la fin du confinement a été annoncée par le gouvernement et approche à grands pas, vous avez été nombreux à nous remonter des questions, interrogations que vous vouliez que nous portons au Maire notamment sur le sujet des écoles. Vous trouverez ci-dessous le contenu de la lettre que nous lui avons adressée. Nous partagerons les réponses qu’il nous fera sitôt que nous les recevrons.

Monsieur le Maire,

Alors que nous allons vivre un déconfinement progressif de la population à partir du 11 mai, nous souhaiterions connaître vos intentions sur plusieurs points, notre premier ministre laissant largement les communes organiser la reprise dans le premier degré de l’Ecole. Aussi, permettez-nous de porter à votre connaissance quelques remarques et suggestions, celles-ci pouvant concerner le conseil municipal en place ainsi que le nouveau.

Les écoles devant se mettre en ordre de marche, envisagez-vous de :

  • Faire tester tous les personnels communaux travaillant dans les écoles avant la reprise? Certains maires le font déjà. L’AMF inclut tous les personnels mais avez-vous abordé ce point avec les services académiques ou le rectorat puisque les enseignants du premier degré ne relèvent pas des compétences municipales ?
  • Rouvrir les cantines ? La cantine est un « bouillon de culture » où les règles de distanciation seront difficiles à mettre en place, voire impossible avec les plus jeunes. Certaines familles l’ont bien compris dès à présent puisqu’on ne rouvre pas les restaurants. A la japonaise, ne peut-on autoriser les enfants à apporter leur repas froid, en incitant les parents pour ce faire ?
  • Sinon, pourriez-vous encourager les familles à faire déjeuner leurs enfants à domicile? Même si la cantine est prisée à Issy en temps normal, de nombreux parents seront encore en télétravail après le 11 mai pouvant alors faire déjeuner leurs enfants. Seuls les enfants dont les parents ont une activité professionnelle présentielle obligatoire pourraient alors être accueillis à la cantine, éventuellement avec une attestation de l’employeur.
  • Remettre en place les activités périscolaires ? Quant à déconfiner progressivement, il serait opportun que les enfants ne restent pas dans l’école plus que ce qui est recommandé aux adultes. Au regard de cette pandémie, il convient de limiter leur temps d’exposition en public et donc, les activités périscolaires ne nous semblent pas souhaitables au vu des circonstances.
  • Conserver les horaires actuels et la semaine de 5 jours? Les anciens horaires avec la semaine de 4 jours, permettraient aux familles de reprendre leurs enfants à 16h30, heure bien plus raisonnable que 15h45, sans activités périscolaires. De plus, cela préserverait les enfants encore une journée par semaine. Le conseil municipal ne pourrait-il voter cette exception pour cette nouvelle période ? Le PEDT peut être provisoirement abandonné.
  • Interroger les familles durant cette prochaine quinzaine afin de mieux organiser cette reprise dans l’espace et le temps ? En outre, afin de prendre leur décision, les familles sont en attente de garantie sanitaire pour leurs enfants que ce soit sur la désinfection des locaux ou le lavage des mains des enfants qui reste la meilleure protection à cet âge.

Le premier ministre ayant indiqué que la reprise se fera « avec 15 élèves par classe au maximum » quel rythme d’alternance préconisez-vous pour ces demi-classes entre les phases présentielles et les phases à distance sachant que l’instruction reste obligatoire ? Des groupes suivant les jours ou les demi-journées ? Par demi-journée, la cantine n’est plus indispensable. Supprimer la classe le mercredi, peut autoriser deux jours en présentiel par semaine pour chaque élève, avec une désinfection des écoles ce jour-là.

L’école est un sujet majeur dans l’organisation de notre commune. Toutefois, d’autres questions se posent chez les habitants, particulièrement celle des transports puisqu’il semblerait que le tiers des contaminations relève des transports en commun. Aussi, alors que les franciliens ne reprendront pas largement les transports en commun, pensez-vous mettre en place des pistes cyclables de déconfinement, particulièrement sur les grands axes structurants ? D’une part, le vélo sera un mode de déplacement idéal pour respecter la distanciation sociale requise. D’autre part, grignoter sur les voies automobiles, limitera la reprise de la voiture qui risque d’être massive au vu des circonstances, et difficile à supporter par les habitants de la Ville qui se sont habitués au silence. L’occasion d’expérimenter ne serait-elle pas belle ?!

Monsieur le Maire, nous savons le rôle central et lourd que l’Etat vous confie pour ce déconfinement. Le premier ministre a insisté dans sa présentation sur le fait que même si les textes n’imposent pas les consultations démocratiques, il est bienvenu que les points de vue des différents groupes de la représentation démocratique puissent être écoutés. Aussi, pour garantir localement la meilleure réussite possible à tous ces nécessaires projets il nous semble primordial que les élus soient informés, consultés, que les mesures que vous allez prendre puissent être partagées lors d’une séance de conseil municipal virtuelle.

Avec l’accord de mes collègues.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’assurance de nos sentiments les meilleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *