Issy-les-Moulineaux
vivreissypleinement@gmail.com

Martine Vessière, mon parcours en quelques mots

Je dirais que l’engagement pour le service public et le bien commun est le fil rouge de mon parcours.

Agrégée de Mathématiques j’ai exercé du collège aux classes préparatoires dans différents types d’établissements, au gré des mutations qui ont jalonné mon métier. Habitante d’Issy-les-Moulineaux depuis 1995, j’ai choisi d’avoir un parcours professionnel varié : d’abord comme Conseiller Scientifique à l’Administration Centrale du Ministère de l’Education Nationale puis comme Inspecteur d’Académie-Inspecteur pédagogique Régional (IA-IPR) essentiellement dans l’Académie de Versailles.

Mon cœur de métier et ma passion, était l’accompagnement des élèves, et ce pendant plus de 28 ans ! Accompagner, c’est aussi aider à affronter des difficultés. J’ai acquis pendant toutes ces années une connaissance approfondie des problématiques et des enjeux de différents territoires et de l’Education Nationale à tous ses niveaux. A mes yeux, la vie scolaire est partie intégrante de la vie citoyenne ; elle en est souvent un modèle réduit !

Comme de très nombreuses femmes, j’ai mené ce parcours professionnel riche et intense en même temps que mon parcours de mère : j’ai eu la joie d’éduquer trois enfants !

En 2008, allégée des responsabilités liées à l’exercice de ma profession, j’ai choisi de m’investir pour ma ville via les élections municipales d’Issy-les-Moulineaux, une manière riche pour moi d’étoffer mon engagement pour le service public. Élue depuis lors, j’ai été Maire Adjoint d’André Santini jusqu’en juillet 2017 successivement à la Culture, aux Relations Internationales, puis à l’Education.

En 2017, le binôme « Coste-Santini » se présente aux Elections législatives via un programme et des valeurs qui ne sont pas en ligne avec mes convictions d’élue. En effet, aucune femme ne figure dans le binôme et la position du ticket sur l’application du non-cumul des mandats est pour le moins confuse. Appliquant un couperet sec et net, le Maire décide alors pour moi comme pour quatre autres élus, de nous rétrograder de Maires Adjoints à Elus municipaux. Une décision en opposition totale avec les valeurs de transparence, de proximité et de gestion saine qui sont les miennes et celles du groupe que nous décidons alors de créer avec d’autres élus : D’Issy Demain ! Aujourd’hui, je suis donc Conseillère Municipale et Territoriale au service des Isséens et membre actif D’Issy Demain, ce qui me donne une grande liberté!

C’est donc pour faire vivre ces valeurs républicaines si essentielles, au service des habitants de ma ville, que j’ai décidé de me présenter aux Elections municipales d’Issy Les Moulineaux de mars 2020. Être élue représente pour moi un véritable engagement, une action où l’objectivité et le sens de l’intérêt général devraient être l’unique règle. Le travail de réflexion approfondi que j’ai mené pour la ville d’Issy avec mon équipe qui constitue notre liste sans étiquette Vivre Issy Pleinement, nous permet aujourd’hui d’avoir une vision à la fois globale et précise des problématiques des Isséens aujourd’hui et de pouvoir leur proposer des solutions adaptées. Nous tenons à privilégier la liberté d’expression et la diversité des points de vue au sein de la municipalité de la ville et aussi entre la municipalité et ses citoyens : vous!

Je constate jour après jour combien ma profession et mes convictions sont utiles dans mon activité d’élue locale. Ce quotidien, allié à mon étude précise des dossiers sans pré-conception politicienne, m’a fait rencontrer de nombreux isséennes et isséens. Ce sont eux qui m’ont incitée à conduire une liste aux prochaines élections municipales. Cette liste, comme vous le savez déjà, est baptisée Vivre Issy Pleinement. Notre objectif : faire d’Issy une ville plus proche de vos besoins, dans un cadre de vie harmonieux !

 

2 réponses

  1. Isabelle Congard dit :

    Je te reconnais bien dans tout cela Martine! Je te souhaite plein de réussite pour tes projets en 2020 et une très belle année ! Trouvons une date pour se retrouver. Bises Isabelle

  2. CENCIG dit :

    Très bien. Ceux qui détestent Larem peuvent donc faire un choix raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *